Amendement Mariani (« tests ADN »)

Posté par shugyo 21 le 24 octobre 2007

A tort ou à raison, l’amendement Mariani a suscité des débats dont il n’est ressorti rien d’essentiel, sauf l’indignation vertueuse et intéressée des partis dits de gauche – opposition systématique figurant parmi les grands classiques de la politique franco-française !

Ce que personne – à part Mme Simone VEIL – n’a mis en exergue, c’est que cet amendement entraînera, dans la pratique, des lourdeurs quasiment ingérables d’un point de vue concret, alors qu’il existe déjà d’autres moyens légaux de prouver l’appartenance familiale et la filiation.

Pour ma part, je relève que cette loi est dérogatoire au droit commun et, en poussant un peu, qu’elle peut être considérée comme une loi d’exception.

En effet, pour les nationaux français voire européens, la filiation est supposée, c’est-à-dire qu’un enfant né pendant la durée d’un mariage doit a priori être celui du couple en question.

Pour confirmer ou infirmer concrètement une paternité ou une filiation, les nationaux doivent obtenir un jugement les autorisant à pratiquer un test ADN.

A contrario, ce même test ADN sera imposé aux étrangers, dont on peut dire que les moeurs et le style de vie sont beaucoup plus rigoureux que ceux de bien des Occidentaux, ne serait-ce que par rapport à leur arrière-plan culturel voire religieux.

Encore une fois, il y aura en France des citoyens « plus égaux » que les autres. Belle démonstration de notre attachement aux valeurs de la République !

 

Laisser un commentaire

 

oser |
Ultrarésistance |
Tu l'as dit, Souris! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de la procrastinati...
| BILAOGY
| LA GRANDE GUERRE 1914-1918